MFA Musique Française d'Aujourd'hui
Consulter les nouveautés du catalogue MFA Les musiciens Les labels L'écho de MFA  
 Jean Prodromidès   Goya puce
mfa-radio france, 1997 
 
Jean Prodromidès
  CD
puce Goya [1996] opéra en huit tableaux sur un livret de Jean Cosmos, Jean Prodromidès et Floria Fournier 01:40:00

René Massis, Goya, baryton • Marie-Stéphane Bernard, La Duchesse d’Albe Maria-Teresa Cayetana, soprano • Alain Vernhes, Bayeu, Le Prêtre de l’Inquisition, Le Chef de la police, Le Grand Bouc, baryton basse • Marie-France Goudé, La reine Maria-Luisa, La Bonne Sœur, Rosita la Sardine, Première Sorcière, soprano • Michaela Jarnea, Juana, La Jeune Fille, Rosario, soprano • Cécile Eloir, Doña Josefa, Béata, Une Femme du peuple, Deuxième Sorcière, mezzo-soprano • Franck Bard, L’Infant Ferdinand, Pedro Romero, Le Roi Ferdinand VII, ténor • Jacques Calatayud, Le Chanoine, Le Roi Charles IV, Le Docteur, Un Prêtre, baryton Ivan Matiakh, L’Ilustrado Iriarte, Paco, L’Écorcheur, ténor • Frédéric Varenne, L’Ilustrado Moratin, L’Intendant, baryton  Antoine Garcin, Don Antonio, Rafaël l’Ours, basse
Chœurs de l'Opéra de Montpellier, Noëlle Geny, chef de choeur
Orchestre Philharmonique de Montpellier Languedoc-Roussillon
Claude Schnitzler, direction
 

Jean Prodromidès aime les sujets historiques – le cinéma lui en a donné le goût, l’opéra lui a offert de développer sur scène de grandes fresques dramatiques. Il livre ici un opéra aussi contrasté que les tableaux de son personnage : huit séquences enchaînées, où s’opposent masses sonores et lignes solistes, enchâssées entre burlesque, passion et fantastique. Peuplé d’êtres étranges, inquiétants ou grotesques, le monde de Goya se déploie en eaux troubles entre Histoire et folie. Il prend sens et se rassemble autour du peintre espagnol : figure de lutte contre l’académisme de son temps, Goya a dû défendre ses choix d’artistes et sa conscience d’homme, affirmer l’audace de son génie face aux forces rétrogrades qui gagnaient l’Espagne au lendemain de la Révolution française. Créé à l’occasion du deux cent cinquantième anniversaire de la naissance du peintre, Goya chante la liberté et la force d’un art plus fort qu’un pouvoir, qu’il soit politique ou religieux. © Claire Boisteau

technique
technique
édition
technique
partenariats
technique
         
Enregistrements : Montpellier, Opéra-Comédie (représentation publique), 31 mai-4 juin 1996

Direction artistique : Arnaud Moral, Radio France

Prise de son :  Raymond Buttin, Radio France

Montage :   Patrick Henry


DDD
  Livret de 78 pages
Textes en français (avec traduction anglaise) : texte de présentation de l’ouvrage par Jean Prodromidès, repères biographiques et chronologiques sur le compositeur, liste des créations lyriques à l’Opéra-Comédie de Montpellier, texte complet du livret en français et en anglais

Photographie : Marc Enguerand (couverture), Marc Enguerand/Opéra de Montpellier (intérieur)

Conception graphique : Michel Le Louarn
  Production : [coproduction], Opéra national de Montpellier  , Radio France 

Avec le soutien de MFA, Éditions Choudens
 
éditions musicales
technique
label, collection
technique
support, référence, durée
technique
         
Éditions Choudens, Paris   mfa-radio france  , 1997   CD • MFA 216019/20 (2 Cds) • 01:40:00
 
   Rechercher dans le catalogue
 
  
  Recherche avancée
  








Label associé :
mfa-radio france

Compositeur associé :
Jean Prodromidès

Interprètes associés :
Orchestre Philharmonique de Montpellier Languedoc-Roussillon

Franck Bard
Marie-Stéphane Bernard
Chœurs de l'Opéra de Montpellier

Jacques Calatayud
Cécile Éloir
Antoine Garcin
Noëlle Geny
Marie-France Goudé
Michaela Jarnea
René Massis
Ivan Matiakh
Claude Schnitzler
Frédéric Varenne
Alain Vernhes